Une séance shamanique Kmhmu; une liaison d’un autre monde.

Une séance shamanique Kmhmu; une liaison d'un autre monde.

Une séance shamanique Kmhmu; une liaison d’un autre monde.

Le chaman entra dans la case, il n’eut pas le temps de saluer ses hôtes que la maman l’amena au chevet de son enfant malade. Il s’assit, examina l’enfant puis demanda un œuf :
« – En reconnaissant le Roî (esprit), je saurais quoi faire ! »
Il murmura quelques invocations, fit survoler l’oeuf au dessus du petit malade afin que le Rôi responsable de la maladie imprègne de sa présence l’intérieur de cet œuf témoin. Une fois qu’il eut terminé il le cassa dans une assiette puis en examina le jaune :
« Soyez tout de suite rassuré, ce n’est pas Rôi Naam »En effet, le jaune était bien distinct du blanc » Toute la famille présente fut soulagée : ce Rôi était le plus craint. Mais le papa, la voix sombre demanda sur le ton le plus respectueux possible ; « A-t-on outragé le génie de la maison ?»
Le shaman fut catégorique ;
« Non ! Ce n’est pas le Rôi Gang » En effet, aucunes longues stries parallèles ne couvraient le jaune. Avant même que la famille ne posent d’autres questions, il précisa ; » Je reconnais le Rôi responsable de la maladie de votre enfant ; c’est le Rôi Pop »..La maman pressée de voir son enfant guéri lui demanda tout de go : » S’il vous plait, que devons nous faire ? » Le shaman reposa l’assiette et précisa: « ..Je sais quoi faire maintenant ! Faites l’offrande d’un poulet blanc au Rôi Pop ! Il appréciera ! »
Vous n’êtes pas obligé d’y croire, mais le lendemain, le garçon fut guéri !
Avant de quitter la maison, le papa interpela le shaman. « Cela fait trois jours qu’aucun de mes pièges n’a pris quelque chose, je soupçonne un Rôi d’en être responsable. » Le shaman lui demanda : – Est-ce que ta famille ou toi ont enfreint certaines règles sacrées? « Le papa répondit par la négative. Le shaman fit la moue, fronça des sourcils et demanda au père:« Apporte-moi du riz ! » Aussitôt dit, aussitôt fait.
Il prit dans le creux de sa main une pincée de riz cru, prononça le nom du Rôi soupçonné de l’inéfficacité des pièges , tria ensuite les grains de riz par paire .Soudain le sorcier cria « Poi !» ; le comptage donnait un chiffre impaire; cela suffit à désigner le Rôi coupable des malheurs de l’homme. S’il avait crié « Gu ! » ou « chiffre paire » alors il aurait dû refaire le tirage, au troisième tirage, deux mêmes tirages conclueront à la désignation du Rôi. Cette fois – ci, le responsable fut vite désigné. « – C’est le Rôi Gang ! » Le shaman conseilla son hôte sur la manière de concilier le Rôi puis partit.
Attendez donc que le papa revienne de son inspection de ses pièges pour savoir si ce Rôi s’est calmé, en tout cas la famille a déjà préparé la tablée !

×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up